Amandine Luy nous explique pourquoi elle a introduit Urban Challenge dans ses entreprises.

Qui es-tu ? 

Amandine, je suis bretonne, j’habite à Paris depuis quelques années. Mon leitmotiv c’est le sport, ma famille et mes potes.

Qu’est-ce qu’un ambassadeur Urban Challenge ?

Je suis ambassadrice Urban Challenge, ça fait.. je pense depuis le début en fait que je suis là. Il y a autant de façon d’être ambassadeur que de personne qu’on a. On apporte tous quelque chose. Moi ce que j’aime c’est fédérer les gens.

Je me présente je dis tout le temps qu’Urban ça fait parti de ma vie et tout le monde le sait.

Qu’est-ce que tu aimes chez les coachs ? 

Ce qu’on aime c’est qu’on change de coach mais ils reviennent donc on nouent vraiment des liens avec eux. L’intérêt c’est qu’ils ont tous des spécialités différentes. On a des coachs qui sont juste la crème de la crème des coachs ! On bosse différemment et à chaque fois on a des courbatures partout, on découvre des muscles et on se dépasse dans une convivialité. Ils savent gérer le groupe du débutant jusqu’au au plus aguerrit. Et ça c’est canon de pouvoir gérer ce groupe.

Le sport au boulot c’est possible ? 

En fait dans mes 2 dernières entreprises j’ai mis en place des séances Urban Challenge. Il y a en a une on en faisait toute la semaine et la ou je suis actuellement on a 2 séances par semaine et c’est hyper fédérateur. On se retrouve entre midi et deux pour faire du sport, et c’est juste génial, je fais du sport avec des gens avec qui je travail pas forcément et le jour ou on travail ensemble les relations sont complètement différentes.

Comment faire du sport en entreprise ?

Dans mon ancienne entreprise, j’ai proposé Urban à notre comité de direction puisqu’on déménageait et on avait plus de solutions sportives, il n’y avait plus rien pour les sportifs. Ça a été accueillit à bras ouverts, tout le monde peut le faire finalement dans son entreprise c’est juste un peu d’audace et du répondant en face mais c’est pas impossible.

Pas trop dur de transpirer à côté de son boss ? 

Non c’est plutôt cool! On enlève notre costard pour mettre notre t-shirt Urban. On transpire ensemble et on s’entraide aussi pour affronter la difficulté et se dépasser ensemble.

Un souvenir Urban ? 

Oui je me souviens d’une séance sur l’île de la Jatte où il neigeait, je pense que c’était en 2013 ou quelque chose comme ça. Et c’était juste royal, on était deux avec le coachs donc trois en tout. Il y avait vraiment de la neige, il n’y avait pas un seul bruit, il y avait juste nous et ça a été une séance dure parce qu’il faisait froid, j’avais les mains gelées mais on a kiffé ce moment juste à nous.

Un conseil pendant les vacances ? 

Pendant les vacances en général moi je fais une pause mais bon comme on s’active toujours .. activez-vous ou alors faites carrément une pause et revenez à Urban à la rentrée.

Un défi pour la rentrée ? 

Pour l’instant j’ai prévu Paris-Versailles à la rentrée.

The following two tabs change content below.