Arf la reprise… Que ce soit après une blessure, une grossesse ou la trêve hivernale, c’est toujours quelque chose que l’on appréhende. On se dit « je vais avoir tout perdu, je dois recommencer de quasi 0 … » . C’est un peu décourageant mais rassurez-vous, c’est pourtant loin d’être insurmontable. Voici quelques clés pour vous aider à reprendre:

Reprendre en douceur.. Et avec une bonne paire de chaussures!

La première chose à faire avant de se remettre au running est de bien choisir son équipement. Un bon artisan a besoin de bons outils! C’est également vrai en course à pied! Il est surtout important de choisir une bonne paire de running et de ne pas reprendre une chaussure trop usée. N’hésitez pas à vous rendre dans un magasin de sport spécialisé où un spécialiste pourra vous aider à bien choisir. Une mauvaise paire risque non seulement de rendre l’effort pénible mais augmente aussi les risques de blessures. Le running peut être un sport traumatisant pour tout l’organisme s’il est effectué dans de mauvaises conditions.

Le risque de se blesser est également hautement présent si vous ne prenez pas le temps de reprendre tranquillement. Quand vous reprenez le running, il est primordial d’y retourner en douceur. Pour cela, prenez conscience de votre niveau et de votre forme du moment pour déterminer la durée de votre footing et la fréquence de vos entraînements. Si jamais vous êtes en surrégime ou respirez mal, le célèbre point de côté sera le signal d’alarme. Soyez donc à l’écoute de votre corps ! Le but n’est pas d’aller vite à tout prix mais de trouver le rythme qui vous permet de tenir sur la longueur, surtout si vous revenez de blessure.

Afin d’être parfaitement conseillé, notre partenaire Boutique Marathon Bercy et Monceau vous attend !

L’entraînement croisé, une bonne solution

Dans le running, comme dans n’importe quel autre sport, pour progresser il faut être régulier, c’est-à-dire une séance d’entraînement deux à trois fois par semaine. Si vous avez déjà repris par une autre activité physique, le running peut alors constituer le complément. C’est tout l’intérêt de l’entraînement croisé qui consiste à concilier le renforcement musculaire avec la course à pied, moins traumatisantes que cette dernière et potentiellement plus adéquates si vous revenez de blessure – demandez quand même à votre médecin dans ce cas-là.
Idem si vous sortez d’une grossesse : prenez rendez-vous chez votre médecin entre deux et six semaines après l’accouchement. C’est lui qui vous donnera ou non le feu vert pour reprendre l’entraînement. Des séances de rééducation peuvent être prescrites en cas de besoin. Notez néanmoins que si vous faites le choix d’allaiter votre enfant, la course à pied peut diminuer votre quantité de lait…

Pensez à planifier votre entraînement

Si vous êtes compétiteur dans l’âme et que vous voulez vous fixer un objectif sur une course pour l’année à venir, planifiez-vous un programme d’entraînement avec une phase de préparation progressive sur trois à quatre mois pour reprendre le rythme tout en progressant en vue de votre objectif fixé dans quelques mois. Se fixer un objectif vous donnera qui plus est une motivation supplémentaire.

Pour résumer, l’important quand vous reprenez une activité physique c’est de ne pas se forcer et d’écouter son corps! Reprenez doucement, à votre allure, et de préférence sur un parcours plat. Vous l’avez compris, ce n’est pas le moment d’essayer de faire tomber le chrono. Allez courage, on s’y remet ;-)

 

The following two tabs change content below.

Urban Challenge