C’est la fin de l’hiver et l’heure, pour beaucoup, de partir sur une nouvelle saison de running. On vous propose aujourd’hui de diversifier votre pratique avec le trail. Pourquoi ne pas se faire plaisir différemment en pratiquant la course en nature ? Cinq arguments pour vous convaincre que le trail n’est pas qu’un effet de mode !

1) Profiter de la nature qui nous entoure
Le trail se définit comme de la course en nature. Les circuits peuvent être des sentiers forestiers, des chemins de montagne, des GR, des sentiers côtiers, des bords de rivière ou tout autre endroit en pleine nature. C’est le moment pour s’échapper du quotidien et de profiter de la nature !

2) En trail, les kilomètres passent plus vite que sur route 
Le trail laisse de la place à l’imagination

. Le trail est sans limite, on peut aller où l’on veut et choisir l’itinéraire qui nous fait plaisir.

On enfile ses baskets, on part en forêt et on va où bon nous semble : « sur les chemins, dans la forêt profonde où il faut passer par-dessus les troncs d’arbres ou sauter les ruisseaux », c’est très ludique ;-) !

Bref courir à droite, à gauche, lentement ou vite au rythme de ses envies et retrouver ce qui fait de la course à pied ce sport si plaisant : le plaisir d’être libre !

3) Le trail est moins traumatisant pour le corps
Sujet aux tendinites, douleurs articulaires, périostites et autres maux typiques du coureur à pied ? Passer de la route au trail permet de changer les contraintes auxquelles notre corps est soumis. Non pas qu’il n’y en ait pas en trail mais elles sont différentes. La répétition des chocs qu’inflige le bitume est ici beaucoup plus douce. On peut donc en pratiquant le trail soulager un peu notre corps avec cette pratique moins traumatisante.

4) Progresser grâce au trail
Les parcours de trail obligent à avoir une foulée différente de celle dont on a l’habitude sur route. Les appuis sont très changeants car il faut s’adapter au terrain. Cette diversité est bénéfique car elle permettra aux muscles de se développer de manière globale et pas seulement spécifiquement à la foulée « route ». Faire du trail, c’est faire du renforcement musculaire sans le savoir !

5) Faire de la compétition sans se soucier du chrono
En trail il y en a pour tout le monde, du plus accessible, roulant et environ 10 km, au plus dur, comptant parfois plus de 150 km en montagne. On catégorise les courses de trail de la manière suivante :

Trail Court => entre 10 et 30 km
Trail Moyen => entre 30 et 50 km
Trail Long => entre 50 et 80km
Ultra Trail => au-delà de 80km

Le gros avantage de ces courses est que nous n’avons jamais à nous soucier du chrono. Il n’y a en effet aucune valeur de comparaison puisque chaque parcours de trail à son niveau de difficulté propre. Le rythme est changeant et doit être dicté par nos sensations. Pas besoin donc d’avoir les yeux rivés sur sa montre, on n’a pas de repère de toutes façons !

Notre objectif ? Être en communion avec la nature car en trail c’est elle qui dicte la marche à suivre ;-) !

N’hésitez pas à vous inscrire à nos sessions Trail avec le coach Yannick tous les samedis au parc Saint-Cloud!

 

The following two tabs change content below.