L’été est bien installé dans toutes les régions de France, et depuis quelques semaines les chaleurs persistent. On se sent fatigué, on n’ose plus faire du sport, on n’a plus vraiment faim.. Tous ces « symptômes » peuvent pourtant être atténués grâce à une bonne hydratation, notamment chez le sportif !
Notre coach Urban Challenge Ema Beaulieu, diplômée universitaire en nutrition et activités physiques et sportives, ainsi qu’en sciences du sport à Paris Descartes vous donne ses précieux conseils !

L’eau, l’allié quotidien du sportif

Le besoin d’eau est permanent en fonction des quantités perdues (via l’urine, la respiration et la sueur). Saviez-vous que l’eau représente 70% du poids du corps et qu’elle est le premier constituant du corps humain ? Que le muscle contient de manière permanente 73% d’eau ? Il n’est donc pas négligeable de surveiller de très près son hydratation, surtout pendant les périodes de canicule. Pendant les fortes chaleur, l’eau va permettre d’améliorer la thermolyse du corps, ce qui veut dire : maintenir votre corps à température ambiante pendant l’effort. Mais elle va également être déterminante car c’est elle qui va permettre les bons échanges sanguins, l’apport d’oxygène et de minéraux.

Quand on est sportif récurrent, il y a nécessité de mettre en place un plan hydrique régulier avant, pendant et après l’effort. Il ne faut jamais attendre d’avoir soif pour boire : cela est déjà un signe de début de déshydratation. Au-delà d’une température ambiante de 18 degrés, une personne de 70kg doit boire 1,5 litre d’eau quotidiennement, une quantité qu’il faut doubler en cas d’effort !

Saviez-vous également que l’eau aidait à la récupération ? Surtout en cas de fortes chaleurs ! Elle aide également à éviter les crampes et les blessures pendant l’effort.

Quelles solutions pour contrer la chaleur et la déshydratation ? 

Il existe différentes solutions pour se réhydrater :

• Boire de l’eau avant / pendant / après l’effort. Il faut favoriser l’eau plate. L’eau pétillante est mal tolérée avant et pendant l’effort, et peut provoquer des gênes gastriques. En revanche, l’eau gazeuse peut aider après l’effort car elle composée de bicarbonate qui vient tamponner les pertes.

Il est préférable de boire par petites gorgées, surtout lors d’un effort, afin d’habituer le corps et de ne pas le brusquer.

• Palier la chaleur par un équipement qui va permettre une bonne sudation.

• Mangez de l’eau ! Oui oui, c’est possible… Certains aliments contiennent une quantité d’eau suffisante à la réhydratation, comme les légumes par exemple.

• Effectuer vos séances lorsqu’il y a du vent. En effet, le vent permet au corps de se rafraichir et de garder une température ambiante.

• Et ne surtout pas chercher la performance durant ces fortes chaleurs, ne pas pousser le corps dans ces retranchements. Cela pourrait être dangereux. Rester plutôt dans l’observation des sensations durant ce changement climatique et être en alerte sur les différents signes physiologiques que votre corps souligne : sudation importante, grosse fatigue, difficultés pour dormir… dans ces cas là, privilégier le repos et les exercices d’étirements. Votre corps ne pourra que vous en remercier !

 

Voilà quelques petites solutions pour éviter de vous déshydrater pendant cette période estivale. À très bientôt !