Aviez-vous remarqué qu’un phénomène étrange se produit en cette période hivernale ?
Tel un miracle, on observe une multiplication des petits kilogrammes sur la balance tout en se résolvant à multiplier les gros kilomètres sur notre application Strava.
En effet, cette période festive est propice aux rapprochements familiaux, amicaux et même professionnels. En bons français, notre côté bon vivant s’allie à une bonne bouffe, accompagnée d’une bonne hydratation, c’là va sans dire.
Et soyons honnêtes, la baisse des températures s’associe mieux à une raclette qu’à une salade quinoa-tofu et graines de chia… D’ailleurs je me vois mal la proposer en entrée lors de la soirée du réveillon à Beau-papa arrosée, soyons fous, d’un kéfir de fruits bien corsé !
Le maître mot : savoir se faire plaisir sans abuser, ne pas multiplier les excès et surtout écouter son estomac qui saura vous annoncer que la galette, y’en a assez ! 

NE PAS SE FIER AUX APPARENCES : LES LÉGUMES MOCHES ET BONS

Mon péché mignon : un légume-racine oublié répondant au curieux nom de topinambour, mais pour briller en soirée n’hésitez pas à décliner ses petits surnoms artichaut de Jérusalem, poire de terre ou bien encore truffe du Canada. Pourquoi oublié ? Parce qu’il a dégouté plus d’une tablée du temps de nos arrières grands-parents durant la seconde Guerre Mondiale.

Sous forme de soupe, il se suffira à lui-même et n’aura même pas besoin d’être épluché, juste rincé, et étêté. Un conseil bien utile pour les estomacs fragiles : le consommer jeune et rajouter une cuillérée de bicarbonate de soude à l’eau de cuisson afin de mieux le digérer.

Le topinambour sera intéressant post-fêtes car sa teneur en fibres alliée à son bon rapport sodium-potassium aura des vertus drainantes.

Une belle portion de ces légumes comblera près du quart des besoins en cuivre, puissant antioxydant optimisant la récupération et donc l’enchaînement des entraînements.

Les fruits et légumes de Janvier :

Légumes : Ail, betterave, brocolis, carotte, céleri, chou de Bruxelles, chou-fleur, chou frisé, chou rouge, chou vert, échalote, endive, mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, salsifis topinambour,

Fruits : Citron, clémentine, datte, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme

Fruits oléagineux : Avocat, noix.

 

POUR LE PLAT PRINCIPAL : PAVE DE SAUMON SUR SON LIT DE FONDUE DE POIREAU

Tout aussi léger, un poireau entier ne vaudra pas 50 calories et inutile d’être un grand cuisinier : il suffit de bien le rincer, le couper en rondelles et le faire revenir une trentaine de minutes avec un filet d’huile d’olive pour ses oméga 9, un godet de vin blanc pour le plaisir et agrémentez d’un filet de saumon frais pour les oméga 3 anti-inflammatoires.

Un plat simple et complet accompagné de blé entier permettra de nous rassasier.

Chose importante, sachez que l’alcool s’évapore à partir de 30 minutes de cuisson, donc à consommer avec beaucoup moins de modération que les petits verres de fin de soirée.

Cerise sur le poireau, ce légume sera l’ami des sportifs évoluant en extérieur durant l’hiver car sa richesse en sélénium réduira le stress oxydatif lié à l’effortmais également protégera les cheveux, les ongles et la peau agressés par le froid.

Les fruits et légumes de Février :

Légumes : Betterave, brocolis, carotte, céleri, chou frisé, chou de Bruxelles, chou frisé, chou vert, cresson, échalote, endive, mâche, oignon, panais, poireau topinambour, salsifis.

Fruits : Citron, clémentine, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, pomme.

Fruits oléagineux : Avocat, noix.

 

POUR LE DESSERT : UNE POMME PAR JOUR ELOIGNE DU MEDECIN

Acides, sucrées amères, entières, en jus ou en purée, les pommes raviront tous les palais. On les préférera néanmoins fraîches, entières et bio pour la conservation de la vitamine C, booster du système immunitaire, et ses fibres rassasiantes.

En effet, sachez que c’est dans la peau que la majeure partie des qualités nutritionnelles sont concentrées et que toute action mécanique (mixeur, centrifugeuse, pressage) diminue sont intérêt.

S’il vous arrive de les consommer en compote, limitez-vous à un petit pot ou 2 cuillères à soupe car même si les compotes sont sans sucre ajouté, une portion contiendra l’équivalent de 3 à 4 sucres naturellement présents dans le fruit. Ajoutez-y une pointe de cannelle pour titiller vos papilles et aider à vous rassasier.

Les tartes fines aux pommes seront préférables aux tartes normandes avec de la crème fraîche ajoutée ou aux tartes tatin arrosées au beurre. Personnellement je donnerais ma faveur à la version crumble tout juste sorti du four : quelques copeaux de pâte brisée, une boule de crème glacée et c’est l’orgasme culinaire assuré…

Les fruits et légumes de Mars :

Légumes : Carotte, chou-fleur, chou pommé, chou rave, chou rouge, cresson, échalote, endive, fenouil, mâche, morille, oignon, panais, poireau, potimarron, salsifis, topinambour

Herbes : Persil

Fruits : Citron, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, pomme.

Fruits oléagineux : Noix.