La période estivale redonne du baume au coeur à nos gambettes : les caleçons longs prennent la direction du placard, pour laisser place aux débardeurs couleurs flashy qui arboreront les allées des parcours boisés.
Même ambiance chez notre maraîcher préféré : ses étals mettent en exergue nos papilles qui anticipent déjà la rondeur du melon de Cavaillon allié à la force du jambon de Parme et à la douceur des billes de mozzarella du Buffala…
Et si l’on ajoute à cette avalanche de gourmandises fruitées des vertus nutritionnelles, notamment antioxydantes, plus d’excuse pour multiplier les assiettes survitaminées au fil de l’été.
Découvrez les fruits et légumes de l’été afin de faire le plein de vitamines et minéraux.
Juillet : Le temps des salades de fruits amorcé
Youpi, l’école est finie ! Le chemin des écoliers est autorisé et même conseillé. N’hésitez pas à vous promener dans les fourrés, flâner au cœur du potager familial ou, faute de jardin, à vous évader dans une ferme qui propose aux locavores de récolter de jolis paniers de fruits rouges, stars de l’été : fraises, framboises, myrtilles, mûres, ou bien encore groseilles.

Et n’ayez pas peur de consommer une barquette entière car ces fruits rouges sont parmi les plus légers (faible apport glucidique) et les plus riches en antioxydants (vitamine C, polyphénols, zinc) luttant contre le stress oxydatif qui accélère prématurément le vieillissement de nos cellules suite à l’activité sportive.

Alliés à un fromage blanc en fin de repas ou bien encore ponctuellement en crumble avec une boule de glace vanille, allez-y : craquez !

Les fruits et légumes de juillet :

Légumes : ail, artichaut, aubergine, blette, brocolis, carotte, chou-fleur, chou-rave, concombre, courgette, échalote, épinards, fenouil, fèves, girolles, haricots verts, laitue, navet, oignon, petit pois, poivron, tomate.

Herbes : aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, coriandre, cresson, estragon, laurier, menthe, origan, oseille, persil, romarin, thym.

Fruits : abricot, cerises, figue, fraises, framboises, groseilles, melon, mûres, myrtilles, nectarine, pastèque, pêche, poire, prune.

Août : le régime méditerranéen à l’honneur
Prêtez l’oreille… Oui, ce sont bien les grillons qui stridulent et les cigales qui craquettent dans les herbes jaunies par le soleil non loin de votre déjeuner convivial aux pieds des oliviers. Courgettes, aubergines, tomates, poivrons multicolores, oignons et ail délicatement revenus à l’huile d’olive composent la véritable ratatouille méditerranéenne. Amusez-vous à la personnaliser avec les herbes de saison : thym, laurier, basilic ou origan donneront du caractère à votre plat sans pour autant l’alourdir caloriquement.

Parsemez ces herbes bien fraîches et sans cuisson afin de profiter de leurs multiples intérêts nutritionnels :

  • La vitamine K et le calcium contribuent à entretenir la solidité osseuse et ainsi limiter les risques de fracture de fatigue chez le sportif.
  • Les vitamines A, C, la chlorophylle et ses flavonoïdes assurent une bonne récupération et préviennent des infections notamment en période d’affutage.
  • Le potassium limite la rétention d’eau en maintenant un bon équilibre hydro-minéral suite aux activités sportives induisant une forte sudation.
Les fruits et légumes d’août :

Légumes : ail, artichaut, aubergine, betterave, blette, brocolis, carotte, céleri, cèpes, chou-fleur, chou-rave, courgette, concombre, échalote, épinards, fenouil, fèves, girolles, haricots verts, laitue, navet, oignon, petit pois, poivron, tomate.

Herbes : aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, coriandre, cresson, estragon, laurier, menthe, origan, oseille, persil, romarin, thym.

Fruits : abricot, citron, cerises, figue, fraises, framboises, groseilles, melon, mûres, myrtilles, nectarine, pastèque, pêche, poire, pomme, prune, raisins.

Septembre : promenons-nous dans les bois
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, et les champignons se recueillent à la poêle. « Simple – basique » : l’omelette ail et persil aux girolles comblera le dîner de récupération des plus gourmets. En effet, l’œuf constitue la protéine de référence idéale en vue de reconstruire les fibres musculaires lésées durant l’effort. Les champignons, tout comme l’ail, puissants prébiotiques entretiennent la flore intestinale des sportifs souvent sujets aux inconforts gastriques.

Enfin, le persil apportera la vitamine C indispensable en vue d’optimiser l’absorption du fer non héminique qui participe au transport de l’oxygène. Une carence en fer appelée anémie induirait une fatigabilité à l’effort prématurée.

Les fruits et légumes de septembre :

Légumes : ail, artichaut, aubergine, betterave, blette, bolets, brocolis, carotte, céleri, cèpes, chou de Bruxelles, chou-fleur, chou-rave, concombre, courge, courgette, échalote, girolles, épinards, fenouil, laitue, lépiotes, navet, oignon, tomate, trompettes de la mort.

Herbes : aneth, cerfeuil, ciboulette, cresson, estragon, laurier, origan, oseille, persil, romarin, thym.

Fruits : citron, figue, framboises, grenade, melon, mirabelle, mûres, myrtilles, nectarine, pêche, poire, pomme, prune, raisins.