Les vacances s’éloignent doucement, la rentrée est bien amorcée, et les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Et sous les feuilles mortes ? non pas la plage mais les marrons à ramasser et à déguster bien chauds, histoire de varier des apéros crackers et cacahuètes !
Rassurez-vous les fruits et légumes de l’automne sont également disponibles chez votre maraîcher : inutile de passer la journée entre cueillette de champignons et de marrons pour manger vitaminé et équilibré !
Examinons donc plus finement les fruits et légumes qui garniront votre assiette de l’entrée au dessert.

EN ENTRÉE : Mange ta soupe et va au sport !

Les journées  raccourcissent, les températures baissent, notre joli hâle doré fond comme neige au soleil. De quoi se miner le moral et se réconforter en multipliant les fondues et choucroutes party.

Mais pensez plutôt que les aliments de saison ne se limitent pas au triptique raclette / rosette / cornichon et que les termes tels que courge et cucurbitacée ne sont pas des grossièretés.

Osez la soupe aux potirons pour plusieurs raisons diététiques et sportives :

  • En premier lieu, ce légume entretiendra votre masse musculaire avant même de la consommer car il faut bien les transporter ces près de 2Kg !
  •  A l’opposé, côté nutrition, le potiron sera aussi léger qu’une belle assiette de crudités. La raison : ses 92% d’eau qui lui confèrent à peine 20 calories aux 100g. Autant dire qu’en entrée c’est soupe potiron à volonté avec une petite pointe de muscade, et des croustillants de grison histoire d’épicer notre soirée.
  • La Pro-vitamine A, vous connaissez ? Plus connue sous le nom de bêta-carotène, elle jouera un rôle dans la prévention des maladies hivernales puisque qu’il s’agit d’un puissant anti-oxydant qui conserve ses vertus même à la cuisson (contrairement à la vitamine C qui sera conservée principalement dans les crudités qui font souvent grise mine lors des repas hivernaux).

Cerise sur le gâteau, la provitamine A interviendra dans l’adaptation de l’œil à la vision nocturne donc plus d’excuse pour le sport à la sortie du bureau même si la nuit est déjà tombée sur la jungle urbaine.

Dernier conseil, opter pour une once de gruyère râpé et un peu de lait demi-écrémé plutôt que de la crème pour la délayer car les protéines rapides des produits laitiers consommés rapidement après l’effort optimiseront la récupération et la reconstruction des fibres musculaires lésées. Les intolérants au lactose pourront se tourner vers un lait de soja nature enrichi en calcium, mais les protéines végétales seront malgré tout moins bien assimilées.

Les fruits et légumes d’octobre :

Légumes :Ail, artichaut, bolet, brocoli, carotte, chou de Bruxelles, cèpe, échalote, fenouil, girolle, mâche, navet, poivron, tomate, trompette de la mort, oignon, aubergine, blette, céleri, chou frisé, chou-fleur chou vert, chou-rave, courge, courgette, endive, épinard, laitue, poireau.

Fruits :Citron , coing, datte, figue, grenade, kaki, mûre, pomme, poire, prune, raisin.

Fruits oléagineux :Châtaigne, noisette, noix.

POUR LE PLAT PRINCIPAL : Y’a pas de quoi casser 3 oeufs à un champi ! 

Vous avez passé la matinée, et pourquoi pas la journée à vous défouler entre parc, bois, parcours sportif ou piste d’athlé. Autant dire que vous n’avez à cette minute nullement l’inspiration d’un grand cuisinier, et pourtant on vous l’a assez rabâché : l’alimentation n’est pas à négliger si l’on souhaite bien récupérer, progresser et ne pas se blesser !

Ouvrons le frigo et composons :

  • Une belle barquette de champignons juste poêlés : des girolles ou des bolets frais, nos préférés (il est même parfois possible de les congeler pour les grands pressés, mais chut…),
  • Une gousse d’ail fraîche juste écrasée,
  • Quelques brins de ciboulette fraîche finement ciselés (allons-y également sur le surgelé si les réserves et les forces en présence sont limitées),
  • 2 gros œufs extra frais : de chiffre 0 de préférence car notifiant un élevage issu d’agriculture biologique.

Unissez le tout dans un grand bol, mélangez, et faites dorer, vous obtiendrez à la minute une omelette qui alliera légumes et herbes de saison mais surtout une mine de vitamines du groupe B qui optimise l’utilisation énergétique du glucose durant l’effort et ainsi réduira la fatigue engendrée. Accompagnés de condiments tels que l’ail et la ciboulette, la saveur des œufs n’en sera que rehaussée tout comme ses qualités nutritionnelles car entre vitamine C, manganèse et cuivre nous  atteignons le plafond côté aide à la récupération grâce à leurs anti oxydants.

  • Une belle salade de mâche du maraîcher arrosée d’une cuillérée d’huile de colza et de quelques noix riches en Oméga 3 anti-inflammatoires.
Les fruits et légumes de Novembre :

Légumes :Ail, betterave, brocoli, carotte, chou de Bruxelles, échalote, fenouil, girolles, mâche, navet, oignon, topinambour, trompette de la mort, blette, céleri, chou frisé, chou-fleur, chou vert, chou rave, courge, endive, épinards, panais, poireau, salsifis.

Herbes :Ciboulette, laurier, romarin.

Fruits :Citron, coing, datte, figue, grenade, kaki, pomme, poire.

Fruits oléagineux :Avocat, châtaigne, noix.

POUR LE DESSERT : Comme un air de Méditerranée

Certains appelleront cela la solution de facilité, mais quoi de meilleur que quelques suprêmes d’agrumes pelés à vif ?

Une jolie coupe d’agrumes saupoudrés de poudre de cannelle, de quelques copeaux de spéculoos et pourquoi pas d’une boule de sorbet au yaourt rendra ce dessert diététique et gourmet.

Pamplemousse, clémentine et mandarine alliés vous apporteront près de la moitié des besoins en vitamine C. Ils lutteront donc contre le stress oxydatif lié à l’effort et protégeront vos cellules d’un vieillissement prématuré.

Enfin, la vitamine C aidera à mieux assimiler le fer non héminique, c’est-à-dire issu des aliments non carnés. Idéal donc pour les végétariens souvent menacés par les risques d’anémie qui limitent le transport de l’oxygène dans votre organisme et donc augmente la fatigue à l’effort.

La cannelle quant à elle possédera des vertus rassasiantes et surtout réduira les envies de sucré : pas mal si l’on cherche à s’affuter et que les tentations gourmandes se multiplient en fin d’année à l’approche des festivités…

Les fruits et légumes de Décembre :

Les fruits et légumes de Décembre :

Légumes :Ail, Topinambour, brocoli, mâche, chou e Bruxelles, échalote, oignon, salsifis, endive, carotte, courge, chou vert, poireau, chou-fleur, chou frisé, panais, chou frisé.

Herbes :Laurier.

Fruits :Ananas, banane, citron, clémentine, coing, datte, grenade, kaki, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, pomme, poire.

Fruits oléagineux :Avocat, châtaigne, noix.