Beaucoup d’entre vous se sentent complètement raides et n’essayent pas pour autant d’améliorer leur souplesse. Et bien sachez que vous feriez mieux de vous y mettre car cela permet d’augmenter sa vitesse :-) ! Pensez donc à introduire une bonne séance de stretching ou de yoga dans votre entraînement

Les bienfaits du stretching pour la course à pied
Beaucoup de coureurs oublient d’inclure des séances d’étirements dans leur programme de running. C’est une erreur car les exercices de stretching apportent de nombreux bienfaits pour la course à pied. En allongeant vos muscles vous améliorerez votre position d’une manière générale. Votre corps sera moins traumatisé par les séances de running et récupèrera mieux. Enfin, cela vous permettra de devenir plus performant : la fréquence et la longueur de votre foulée seront améliorées et impacteront votre vitesse de course.

Inutile d’y aller trop fort!
Attention, lorsqu’il s’agit d’exercices visant à améliorer la souplesse il faut y aller progressivement! Rien ne sert d’exagérer la difficulté des positions ni le temps consacré aux étirements. Se renseigner auprès de votre médecin ou de votre kiné est d’ailleurs conseillé pour savoir quelles zones du corps vous pouvez étirer: l’écoute de son corps reste indispensable.

S’étirer avant ou après la course à pied ?
Attention là on rentre dans le débat qui divise! Voici nos recommandations :
Les étirements restent cependant un traumatisme pour le muscle puisqu’il se trouve dans une position qu’il n’a pas l’habitude de prendre. Il y subit une très forte contraction comme lors d’une course à pied. Il est donc évident que soumettre vos muscles à un nouvel effort de ce type après un effort intensif ne va pas le remettre d’aplomb aussitôt. C’est une erreur de croire que les étirements empêchent l’arrivée des courbatures.
On entend aussi souvent dire que les étirements avant l’effort permettent d’échauffer le muscle mais c’est faux. Des contractions musculaires apparaîtront avec une intensité et amplitude progressive. Ce sont ces contractions qui vont augmenter la température de vos muscles et donc les échauffer.
Le meilleur moment pour faire des étirements est donc lors d’une séance physique spécifiquement dédiée à du stretching une ou plusieurs fois par semaine.

Autre solution pour augmenter sa souplesse : le yoga! Il est utilisé par certains coureurs lors de périodes de coupures, de convalescence ou même tout au long de l’année. Il permet d’apprendre aussi une nouvelle manière de respirer…

 

The following two tabs change content below.

Urban Challenge

Derniers articles parUrban Challenge (voir tous)