Présentation de l’un des ennemies des runners : la fasciite plantaire. Tout comme le syndrome de l’essuie-glace, elle n’est pas grave en soit, mais elle peut être gênante si elle n’est pas bien traitée et que vous ne suivez pas certains conseils. Alors prenez garde les runners !

La pathologie et les symptômes
La douleur démarre sur le dessous de pied un peu en avant du talon. Vous ressentez un tiraillement et/ou une brulure sous le pied. Elle est due à l’inflammation du fascia plantaire.
La douleur est au début surtout présente le matin au réveil. Les premiers pas sont très sensibles puis à chaud, les symptômes peuvent disparaître.

L’inflammation du fascia plantaire peut être due à :
– Des micro traumatismes répétés (classique en course à pied :-( )
– Une perte d’élasticité de ce fascia
– Des pieds plats
– Des chaussures de running trop usées
– Le travail statique debout
– Une épine calcanéenne (un petit éperon osseux qui va aller enflammer le fascia plantaire trop raide)
Plus vous allez vous entraîner, plus ces symptômes vont mettre du temps à s’estomper.
Un surentraînement, des chaussures non adaptées, un manque d’étirement peuvent en être la cause.
fasciite plantaire

Les conseils pour l’éviter
Mêmes conseils que pour le syndrome de l’essuie-glace :
– S’hydrater suffisamment
– Faire des étirements (Mollets , Tendon d’Achille et Fascia Plantaire)
– Changer ses chaussures de course dès qu’elles commencent à donner des signes de mauvais amortissements à chaque foulée

Voici deux exercices simples pour étirer et faire relâcher le fascia plantaire :
Exercice 1 : Il consiste à faire rouler une balle de tennis d’avant en arrière tout en écrasant la balle.
fasciite plantaire

Exercice 2 : Placez-vous debout devant un mur, puis étirez les orteils contre le mur et rapprochez le genou du mur jusqu’à une sensation d’étirement sous le pied.
fasciite plantaire

Que faire si vous êtes atteints par ce syndrome?
Si malheureusement il est trop tard pour prévenir, voici à défaut comment guérir :
– Le premier réflexe à avoir est de glacer la zone douloureuse et de se mettre au repos (désolé :-( ).
– Faites des étirements des mollets, tendon d’Achille et du fascia plantaire (cf exercices ci-dessus).
– Vous pouvez aussi aller consulter des chiropracteurs et ostéopathes qui travailleront sur le muscle incriminé, à l’aide de différentes techniques musculo-articulaires et de manipulations au niveau de l’articulation de la cheville.
Si cela ne disparait pas rapidement, aller consulter votre médecin afin de vous prescrire des séances de kinésithérapie (ultrasons, massages, étirements). Le kinésithérapeute travaillera avec des ultrasons qui peuvent être très efficaces dans cette pathologie. Le médecin peut également vous prescrire des anti-inflammatoires.
Des semelles réalisées chez un podologue peuvent vous être conseillées en cas de pieds plats ou d’épine calcanéenne.

Et comme après toute blessure, la reprise de la course à pied doit s’effectuer en douceur. Pour éviter toute récidive étirez-vous régulièrement l’ensemble des muscles de la jambe et du fascia plantaire.