Courir est certainement le sport le plus en vogue du moment. En théorie, rien de plus facile que d’enfiler ses baskets, son legging et d’enchainer les kilomètres, peu importe le terrain. Sauf qu’en pratique, le running peut s’avérer répétitif et lassant si on n’apprend pas à varier ses séances. Voici quelques astuces pour rester motivé et progresser.

Varier les terrains 

Changer de lieu, n’ayez pas peur d’explorer de nouveaux sentiers ou de vous perdre. Jongler entre bitume et forêt. Le changement de décor va forcément vous obliger à sortir de votre routine et à adapter votre course. Sur la plage par exemple, en vacances, il sera plus physique de courir sur le sable ; en forêt le dénivelé (montées et descentes) ajoute des difficultés qui feront progresser. Laissez-vous tenter. 

Changer vos rythmes 

Sorties longues et sorties courtes sont à alterner en fonction de votre planning, de votre état physique et de vos objectifs. Il faut parfois vous pousser à sortir de votre zone de confort pour faire quelques kilomètres supplémentaires, quitte à freiner le rythme de course. Et d’autres fois, il faut essayer d’augmenter votre fréquence, de courir plus vite, mais moins longtemps. Un bon moyen de ne pas vous lasser et de découvrir vos limites pour apprendre à les dépasser.  

Essayez le fractionné 

Sur piste ou sur un terrain plat, prévoyez de faire de temps en temps (idéalement une fois par semaine) une séance de fractionné. Par exemple des séances de 30/30 secondes, 10 fois, pour développer la VMA. C’est-à-dire 30 secondes d’accélération et 30 secondes de récupération plusieurs fois de suite. Le tout après un bon échauffement de 20 minutes. Il existe de très nombreuses autres variantes. Le mieux est de demander conseil à un coach sportif qui saura vous aiguiller sur la séance de fractionné la plus adaptée à votre niveau. 

Séance dénivelé 

Ce n’est pas le plus cool, mais vous serez tellement fier de l’avoir fait que ça efface toute la douleur ressentie. Consacrez certaines séances à faire des montées d’escaliers ou trouvez un terrain qui monte près de chez vous pour vous entraîner à grimper. Les côtes sont une excellente alternative pour progresser : une fois de retour sur un terrain plat tout vous semblera plus facile. 

Faites des courses avec dossard 

Même si la compétition n’est pas forcément dans votre ADN et que vous aimez simplement courir pour vous entretenir, il peut être très utile et motivant d’enfiler un dossard de temps en temps. Sans pression aucune, juste pour découvrir un nouveau parcours et pour avoir l’adrénaline inhérente à ce genre d’événement. Cela peut également vous donner une idée de votre niveau. 

Et puis, de manière générale, il faut écouter votre corps. Si vous ressentez à certains moments que vous n’avez plus trop envie de courir, allez faire une séance de yoga, prenez un abonnement à la salle de sport ou faites une petite pause pour ne pas vous dégoûter. Vous reviendrez encore plus motivé ! 

The following two tabs change content below.

Gianina Plesca