Le sommeil est un facteur essentiel du bien-être et de la performance sportive. Si près d’un tiers des français se plaignent de leur qualité de sommeil et de la difficulté à s’endormir, voici quelques astuces encore noyées par les idées reçues, tenaces, à connaître pour s’endormir facilement. Alors en période d’entraînement, comme au quotidien, quels sont les réflexes à adopter et les erreurs à ne pas commettre avant d’aller dormir ?

5 astuces pour bien gérer son sommeil

Avoir un sommeil réparateur nécessite de…s’endormir. C’est évident, certes, mais pas nécessairement facile pour tout le monde !

Conseil N°1 : évitez à tous prix de prendre un long bain chaud, qui aurait la réputation de détendre, apaiser et ainsi préparer au sommeil. C’est tout le contraire ! Avec la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent et optimisent ainsi le transport d’oxygène : un gain de forme assuré. A privilégier le matin donc ! Le corps a besoin de baisser sa température pour s’endormir. Mieux vaut une petite douche froide avant d’aller se coucher (du moins, fraîche !), et une chambre bien aérée.

Conseil N°2 : bannissez autant que possible toute lumière artificielle environ 1h avant l’heure du couché. Ok, cela semble être mission impossible dans notre société ultra-connectée. Mais éteindre ses ordinateurs, tablettes et téléphones, et diminuer la lumière des lampes, c’est possible et très utile également pour une remise en forme efficace. Car le sommeil vient avec la baisse de luminosité : notre cerveau sécrète de la mélatonine, l’hormone annonciatrice de l’heure du coucher.

Conseil N°3 : évitez de courir après 19h. Le moment idéal pour réaliser une séance de sport intensive se trouve entre 17h et 19h. C’est encore et toujours une question d’hormones. Vous en produisez un maximum, ce qui veut dire un maximum d’énergie et de force à investir dans sa séance ! Attention, en revanche, au-delà de 19h, vous risqueriez de perturber votre cycle de sommeil en augmentant votre température corporelle. Si vous ne pouvez pas en faire à un autre moment, à vous la douche froide avant d’aller vous coucher !

Conseil N°4 : si beaucoup pensent encore que le repas du soir doit être le repas le plus important de la journée, là encore, c’est l’inverse ! Et la raison est tout à fait logique. Un repas lourd demandera un travail excessif à votre intestin, autrement dit, une digestion longue et fastidieuse. Fitnext vous conseille de manger léger donc privilégiez les légumes, et évitez les mélanges à base de protéines et de lipides, ou de protéines et de glucides, trop difficile à digérer ensembles.

Conseil N°5 : au cours de la journée, n’hésitez pas à prendre une ou deux collations pour lutter contre la fatigue. Choisissez des aliments comme les oléagineux, les fruits (sec, frais…) de saison et les protéines végétales (en lait ou yaourt) pour vous apporter des fibres, du magnésium et du fer. Mieux vaut se faire plaisir avec un petit encas bénéfique pour l’organisme plutôt que de se jeter sur le café, et les excitants en tous genres. Buvez du thé vert ! Et épargnez à votre corps, dans la mesure du possible (?), l’alcool, qui déshydrate le corps et vous assureront une nuit tout sauf reposante !

The following two tabs change content below.

Urban Challenge