À 16 ans, Stella se lance à l’assaut du chemin de Compostelle et nous explique ses objectifs.

Présente-toi ! 

Stella, 18 ans, j’habite à Annecy. J’étais étudiante en licence de Staps dans le sport, j’ai arrêté cette licence pour pouvoir passer mon concours de gendarmerie que j’ai obtenu en juillet.

Parle-nous de ton projet. 

Compostelle tout d’abord c’est un pèlerinage qui a pour but, dans l’ancien temps, de rejoindre le tombeau de l’apôtre de Jean-Jacques de Compostelle, en Espagne. C’est a peu près à 1515 km pour rejoindre.

On a définit plusieurs villes où on va pouvoir s’arrêter et ou on dormira. Après on verra en fonction de notre fatigue et des kilomètres.

Quel est-ton objectif ?

Arriver à tenir et arriver au bout. Mais aussi arriver à préserver mes pieds et me préserver de toute blessure pour pouvoir vraiment vivre ce chemin et ne pas le subir.

Pourquoi relever ce défi ?

J’aime bien les nouveaux challenges, les défis toujours plus grands, toujours plus fous.

J’ai aussi envi de me retrouver, pouvoir faire un break avant l’école de gendarmerie, avant de rentrer vraiment dans la coure des grands. En 1515km je pense que je vais avoir le temps de réfléchir donc ça devrait aller.