C’est la rentrée… Si vous aviez fait une coupure cet été (volontaire ou involontaire ;-) ), c’est le moment d’enfiler à nouveau vos baskets! Cela dit, ne reprenez pas n’importe comment sous peine de blessure ou de démotivation. Voici 5 étapes pour reprendre la course à pied sereinement.

1) Une bonne paire de running
‘’Un bon artisan a toujours de bons outils’’ ! La course à pied ne fait pas exception à la règle. Ici on ne parle pas d’esthétisme, d’apparence mais plus d’aspect technique. Il est ainsi important de choisir une tenue confortable et adaptée. Mais le plus important reste les chaussures. Ne reprenez pas le running avec des baskets non adaptées ou usées. Pour cela, n’hésitez pas à demander conseil dans un magasin spécialisé. Vous y trouverez des vendeurs spécialisés qui pourront vous renseigner et vous aider dans votre démarche. Notamment sur votre type de foulée. Les pieds ayant tendance à chauffer et à gonfler légèrement lors d’une séance de running, prévoyez une paire dans laquelle vous n’êtes pas trop serré, ni même ajusté. Car des chaussures dont la taille est un peu juste risquent de rendre votre course pénible. Une fois cela pris en compte, vous pouvez laisser parler vos goûts et vos couleurs !

2) Un parcours sympa et adéquat
C’est bien beau d’avoir l’attirail pour courir mais encore faut-il avoir un endroit pour pratiquer ! L’idéal est de choisir un endroit agréable où vous aurez envie de gambader. Privilégiez des surfaces souples comme les chemins de terre et les parcours en forêt plutôt que les trottoirs des villes. Et ce, afin de protéger vos articulations. Car la course à pied peut être traumatisante, surtout si vous n’avez pas de bonnes chaussures. Si vous habitez en ville, choisissez un parc près de chez vous. Voire une voie au bord d’un cours d’eau.

3) Ecoutez votre corps
Une fois l’équipement et le parcours choisis, c’est parti ! Attention à ne pas vous laisser griser par votre envie. Il est primordial de commencer en douceur. Ecoutez votre corps pour avoir conscience de votre niveau, de votre forme du moment et donc de vos limites physiques. A partir de là, déterminez un temps et un rythme de course. Si vous êtes en surrégime ou que vous respirez mal, le point de côté risque d’arriver. La base, c’est d’écouter votre corps. Le but n’est pas d’aller vite à tout prix mais de trouver votre rythme, celui qui vous permet de tenir sur la longueur.

4) Plusieurs séances de running par semaine
C’est une vérité universelle pour chaque discipline sportive. Et le running ne fait pas exception à la règle : pour progresser, il faut être régulier. Courir une fois de temps en temps est agréable mais ne va pas vous permettre de progresser. Une certaine régularité, c’est 2 à 3 séances par semaine. Si vous pratiquez une autre activité sportive, la course peut être un bon complément. Notamment si vous pratiquez un sport porté comme le cyclisme ou la natation. Chaque semaine, prévoyez vos séances à l’avance, notez-les dans votre agenda et essayez de tenir votre programme !

5) 2 clés pour celles et ceux qui ont peur de se démotiver
Si vous avez peur de vous démotiver à la longue et d’abandonner la course à pied, on ne peut que vous conseiller ces 2 solutions :
Allez courir à plusieurs ! C’est toujours plus sympa que de courir seul et ça permet de persévérer dans le temps. Urban Running vous permet de rejoindre des groupes de runners à côté de chez vous, avec des coachs diplômées.
– N’oubliez pas de pratiquer des sports qui permettent à votre corps de vous renforcer, à l’image du Yoga ou du Pilates. Vous pouvez retrouver ce type de cours sur Urban Challenge.

Très bonne reprise à tous :-) !

Et si vous avez des questions, nous serons ravis de vous répondre !

The following two tabs change content below.

Urban Challenge

Derniers articles parUrban Challenge (voir tous)